andelaroche: patrimoine

    Le château de Gléné

    Situé au bord du Balavan, le château de Gléné appartient en 1292 au chevalier Audin de Gléné. Il n'en subsiste qu'une bâtisse remontant au XVème siècle, période où l'on remplace les vieilles demeures guerrières. François de Gléné est un fidèle partisan du connétable de Bourbon, ce qui lui vaut la confiscation de son fief. Il est constitué d'un beau corps de logis à trois niveaux, de plan rectangulaire, et est flanqué d'une grosse tour ronde, couverte d'un toit conique.

    Le château de Gajun

    Les petits bâtiments dans la cour intérieure du château de Gajun, et certaines parties de l'édifice sont inspirés à la fois de l'Allemagne médiévale et de l'Angleterre des Tudors avec, entre autre, un esprit proche de celui des châteaux de Louis II de Bavière. La château s'inspire aussi du classicisme Français. Le parc alentour, descendant vers un petit lac de forêt, correspond exactement au décor décrit dans le premier acte de Parsifal. En effet, l'architecte aurait été un fervent admirateur de Wagner.

    Cette construction mêle le style néogothique en façade avant et le style néo-renaissance en façade arrière. La demeure se veut romantique. Les bâtiments sont en général bas, à un étage et disposés en équerre. Les pignons aux toits effilés qui s'intercalent dans la façade, les nombreuses fines tourelles rondes et élancées qui dominent, ainsi qu'un portique crénelé composent un décor de théâtre à la mode romantique des châteaux Allemands.

    L'église Saint-Pierre

    L'église Saint-Pierre date de 1637. Elle est agrandie ultérieurement, mais le choeur est d'origine. De style roman, il est surplombé, au-dessus de l'autel, d'une fresque représentant le Christ en majesté. Dans un style proche des icônes, celle-ci a été réalisée par Luc Barbier en 1973. Il reste également dans l'église une dalle de pierre couvrant ce qui était jadis le caveau de la famille Gléné.