Vos randonnées dans l'allier autour de nizerolles

    nizerolles

    Superficie de 1757 ha - Altitude de 356 à 587 mètres - 351 habitants environ.

    Nizerolles tient son nom du latin nucis oleum, signifiant "huile de noix". La Montagne Bourbonnaise compte une quarantaine de souterrains annulaires, dont deux sur la commune. Ce sont des galeries circulaires à un, deux ou trois anneaux, mais leurs dimensions réduites, le manque d'aération et la forte humidité rendent leur utilité mystérieuse. La voie Romaine allant de Vichy à Roanne passe à Nizerolles.

    Au XIIIème siècle, la seigneurie relève de la baronnie de Châtel-Montagne. En outre, un établissement féodal est mentionné "aux Mits". En 1700, le domaine de "La Croix" est érigé en fief pour Jean Tixier de Bois-Robert. En 1790, la commune est rattachée au canton du Mayet-de-Montagne.

    Pierre Gaultier-Labertière, fils d'un chirurgien de Châtel-Montagne, possède à Nizerolles le domaine "du Lion" (photos ci-dessous). Administrateur du district de Cusset, puis du département, il occupe différents postes durant la période révolutionnaire, et devient maire de Nizerolles en 1812, puis conseiller général de l'Allier.

    Au XIXème siècle, la population est essentiellement composée de cultivateurs, de métayers, de journaliers, mais aussi de bûcherons et de charbonniers. Plusieurs moulins fonctionnent alors. Au XXème siècle, la commune connaît un fort dépeuplement. Une carrière de fluorine est exploitée quelques temps et l'agriculture est encore assez développée.

    Dans cette région, les éleveurs sont fiers d'exposer les prix remportés par leur bétail aux foires primées du Mayet-de-Montagne, par exemple. Ainsi, les portes des étables Bourbonnaises sont souvent ornées de plaques colorées qui rappellent les premiers, deuxièmes, troisièmes et quatrièmes prix, ainsi que les prix d'honneur, remportés par les génisses, les châtrons, les boeufs et les vaches.